Comment protéger ses menuiseries ?

Les menuiseries peuvent être exposées à de nombreux types d’attaques : vieillissement, salissure, rayure, poussière, insectes et rongeurs, … Quel que soit le type de matériau avec lequel vos menuiseries ont été construites, vous devez adopter de bonnes méthodes pour les protéger. Qui dit protection dit entretien. Quelles sont ces méthodes? Voici quelques bons conseils.

A chaque matériau sa protection

L’entretien des menuiseries dépend avant tout du type de matériau utilisé. Le plus simple à entretenir et qui ne nécessite aucune grande compétence en la matière est le PVC. Pour cela, il vous suffit de vous munir d’une éponge, d’eau et de savon pour ensuite frotter délicatement toutes les parties que vous jugez sales : cadres, joints, vitres et tous les recoins métalliques. Il est possible de remplacer le savon par du vinaigre. Vous rincez ensuite à l’eau claire et vous terminez par un essuyage à l’aide d’un tissu doux. Il en est de même pour les menuiseries en aluminium.

Comment protéger ses menuiseries ?

Par contre, si vos ouvertures sont en bois, les travaux d’entretien sont un peu plus complexes. Il faut déjà noter que le bois est exposé à bien plus d’attaques que les autres matériaux. En effet, il est sensible aux insectes, aux rongeurs, aux moisissures et à l’humidité. Fort heureusement, il existe des solutions pour entretenir les menuiseries en bois et les protéger contre les attaques externes. La mission commence par un retrait de l’ancienne couche de peinture. Vous poursuivez l’action par un ponçage afin d’ôter toutes les parties disgracieuses et obtenir une surface bien lisse. Ensuite, vous pouvez appliquer une couche de produit anti moisissure et de produit insecticide pour mieux protéger l’ouvrage. Il ne vous reste plus qu’à remettre une nouvelle couche de vernis ou de peinture.

Des mesures communes d’entretien

Si chaque matériau dispose de sa propre méthode d’entretien, il existe quand même certains points similaires qui s’accordent à chacun d’eux. Cette similarité concerne principalement les joints d’étanchéité, les pièces mécaniques et les seuils qui existent sur tous les matériaux et qui sont pour la plupart du temps exposés à des agressions telles que les poussières. Un coup de chiffon sur ces parties suffirait à les nettoyer.

Il existe aussi le côté fluide des menuiseries auquel il faudra veiller par l’application régulière d’un lubrifiant adapté. Les gonds et les crémones sont les principaux concernés. De cette manière, vous avez aussi l’occasion de vérifier régulièrement l’état de vos menuiseries et de prévenir les risques de détérioration.

Des modalités d’entretien efficaces

Entretenir les menuiseries implique aussi une certaine périodicité d’intervention. Celle-ci dépend d’une part du type de matériau mais aussi de l’emplacement de votre habitation. Si par exemple, vous résidez dans un secteur rural où la pollution et les autres agressions se font rares, un entretien annuel peut suffire. Si au contraire votre maison se trouve en milieu urbain, vous devrez effectuer un entretien plus fréquent à raison d’au moins deux fois par an.

A la bonne fréquence d’entretien s’ajoutent les bons produits. Quel que soit le type de matériau, il faut éviter les produits trop agressifs comme les produits chimiques abrasifs ou bien les outils comme les appareils de nettoyage à haute pression, les pailles de fer, les brosses abrasives et autres outils granuleux. Vos menuiseries retrouveront leur éclat non pas avec des applications et des gestes brutaux mais avec les bonnes méthodes d’entretien et les produits adaptés. C’est de cette manière que vous arriverez à protéger vos menuiseries. Si besoin, demandez conseil et confiez l’entretien de vos ouvertures à des professionnels.