comment fonctionne une télécommande de portail ?

Le pilotage à distance fait partie des attraits d’un automatisme de portail. Le fonctionnement d’une télécommande de portail est relativement simple.

Un automatisme de portail est un système de motorisation permettant d’automatiser la manœuvre d’ouverture et de fermeture du vantail. Son application comporte plusieurs avantages. Le dispositif facilite en effet le quotidien de ses utilisateurs. Vous n’avez plus à tracter ou pousser un lourd vantail pour dégager le passage. Une pression sur la télécommande de portail actionne le mécanisme d’ouverture du portail. Ce type de motorisation propose habituellement une fermeture automatique. Le pilotage à distance est intéressant en cas de mauvaises conditions météorologiques. Cela peut être frustrant de sortir de votre véhicule pour ouvrir manuellement le portail en cas de forte pluie. Avec un boîtier de commande à distance, vous continuez de profiter du confort de l’habitacle de votre voiture. Un système de motorisation permet aussi un gain de temps considérable. Les appareils les plus performants proposent un cycle d’ouverture ou de fermeture de quelques secondes seulement. Par ailleurs, un automatisme de portail apporte des garanties en matière de sécurité. Le moteur possède un mécanisme de blocage en position fermée. Le déverrouillage est seulement possible avec les télécommandes appareillées ou une clé de débrayage. Ce système réduit ainsi les risques d’effraction ou d’intrusion.

Fonctionnement d’une télécommande de portail

Une télécommande de portail se présente souvent sous la forme d’un boîtier compact pouvant tenir dans une poche de pantalon. L’accessoire peut comporter jusqu’à 4 boutons, dont chacun possède une fonction précise. Vous ne pouvez pas immédiatement utiliser une télécommande avec votre système de motorisation. Un appareillage est d’abord nécessaire. Associer une nouvelle télécommande à un automatisme de portail s’effectue au moyen d’une programmation, d’un auto-apprentissage ou d’une configuration de switches ou interrupteurs. Ces éléments font que la sélection d’une nouvelle télécommande de portail ne s’improvise pas. Vous devez choisir les boîtiers compatibles avec votre installation de motorisation. Par ailleurs, les télécommandes pour automatisme fonctionnent souvent avec des piles plates. L’autonomie de l’accessoire varie ainsi selon la capacité et la qualité de la pile utilisée.

Le pilotage à distance d’un automatisme de portail repose sur la radio fréquence. La télécommande de portail joue le rôle d’émetteur. Le boîtier transmet un signal codé que le système de motorisation capte ensuite. Pour précision, un automatisme pour portail comporte une armoire de commande et un bloc-moteur. Le coffret de commande embarque une carte électronique avec une logique de fonctionnement. À noter que le composant électronique intègre un récepteur radio pour capter le signal de la télécommande de portail. La logique de fonctionnement ou logique de commande se charge du traitement du signal capté. Ce traitement sert à identifier la requête voulue. Ce processus réalisé, la logique de commande donne des instructions au bloc-moteur. Pour précision, le bloc-moteur s’occupe des actions mécaniques du système de motorisation. Fixé en partie sur le vantail, le motoréducteur déplace le panneau pour les cycles d’ouverture et de fermeture.

Plusieurs télécommandes peuvent piloter un automatisme de portail. Par ailleurs, une télécommande pour portail est en mesure de commander deux systèmes de motorisation distincts.