comment fermer sous un escalier

Un escalier prend normalement une certaine quantité de place, et si vous le souhaitez, il est possible de faire des aménagements pour permettre de faire un usage utile d’une partie de l’espace occupé par celui-ci. Pour faire cela, il faut cependant pouvoir fermer celui-ci, et il faut procéder d’une certaine manière afin d’atteindre ce but.

L’espace libre sous l’escalier

Il y a différentes étapes à suivre si on souhaite mettre en place un escalier chez soi. Il faut choisir un modèle, puis faire les plans, puis passer à la construction ; quand l’installation de l’escalier est faite, on se retrouve souvent avec un espace en dessous de l’escalier qu’il est possible d’exploiter. Cela dépend du type d’escalier, et généralement, seul l’escalier en colimaçon ne permet pas d’avoir un tel espace à votre disposition. Comme l’escalier prend naturellement une grande place dans les pièces, au moins on dispose du dessous de celui-ci.

Beaucoup de personnes décident de s’en servir comme d’un espace de rangement, par exemple pour leurs vêtements, et décident ainsi d’en faire un placard. D’autres s’en servent comme d’un débarras, et dans ce cas de figure, le dessous de l’escalier fait office de « grenier ». Dans tous les cas, il est nécessaire de faire quelques travaux pour adapter cette partie de votre escalier, et il n’est pas possible de s’en servir directement tel quel.

Aménager le dessous d’escalier

La première chose à faire est de bien nettoyer comme il faut en dessous de votre escalier, avant de faire les travaux nécessaires pour bien fermer celui-ci. En outre, il se trouve des escaliers qui sont faits en bois, et qui ne présentent pas de contremarches. Ici, pour pouvoir utiliser l’espace sous l’escalier, on est contraint de combler le vide en question, en plaçant des contremarches une à une, en utilisant une seule plaque de grande taille qui couvre le tout par l’arrière, ou un mélange des deux.

On fait généralement l’usage des contremarches et de la plaque quand on souhaite faire une isolation thermique et phonique du dessous d’escalier. En fermant celui-ci de cette manière, on peut placer des isolants sous forme de laine soufflée dans les marches, ce qui évitera autant au bruit qu’à la chaleur de circuler trop facilement. Une fois cela fait, on peut construire une petite porte et un mur en bois pour séparer le dessous de l’escalier avec le reste de la pièce.

Contacter un professionnel

Le fait de vous tourner vers un prestataire pour que celui-ci se charge des travaux pour fermer votre escalier est une bonne initiative. En effet, cela vous donne une plus grande assurance que les travaux se feront au mieux, sans qu’il n’y ait la moindre anicroche. Il est toutefois nécessaire de choisir votre prestataire avec précaution.

Si celui-ci n’est pas assez compétent, la qualité de son travail risque d’être peu acceptable, et pour savoir si un prestataire vaut la peine que vous l’embauchiez, il faut vous fier aux certifications qu’il possède, à ses retours clients qui sont positifs, etc. Ce qui fait que vous devrez faire une petite enquête sur celui-ci avant.