comment fabriquer escalier bois pour terrasse

Que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, il est possible d’y installer un escalier. Le modèle d’escalier en bois est plus privilégié par les utilisateurs du fait de sa praticité, mais surtout par son coût réduit comparé aux autres modèles d’escalier. Sachez qu’il est tout à fait réalisable d’installer un escalier en bois sur votre terrasse. Pour une telle réalisation, voici les étapes à suivre.

Les éléments d’un escalier en bois

Avant d’aller plus loin dans la réalisation d’un escalier en bois, il est préférable de connaître tous les éléments qui constituent cette installation. Pour le modèle d’escalier en bois, il doit être constitué de crémaillères en moyenne de nombres de deux qui forment le profil adéquat pour la réception des marches. Il y a aussi les marches et les contremarches qui sont des éléments très importants pour un escalier en bois. Il ne faut pas, non plus, oublier les nez de marches qui peuvent être facultatifs.

Étape 1 : Plan de l’escalier en bois

Pou r la phase de la conception du plan de l’escalier en bois pour terrasse, il faut d’abord définir les dimensions de l’escalier. Ainsi, il est impératif de relever la hauteur à franchir de l’escalier ainsi que définir sa largeur pour faciliter la conception. Il est aussi important de calculer sa hauteur et le nombre des marches sans oublier le calcul de l’angle de l’escalier et la longueur de la crémaillère.

Étape 2 : Profil de la première crémaillère

Pour le profil de la première crémaillère, une création du gabarit d’une marche est indispensable. Ce gabarit servira à reporter le dessin d’une marche le long de la longueur de la crémaillère. Ensuite, il faut découper la première crémaillère en sciant le profil à l’aide d’une scie circulaire et en finir avec un sciage au niveau des fonds de marche.

Étape 3 : Les marches

Le fixage des marches consiste à la mise en place de l’élément le plus important pour un escalier en bois pour terrasse. Il faut donc scier les lames de la largeur de l’escalier et visse les lames en fond de marche avant de fixer chaque lame sur chaque crémaillère, en utilisant des vis. En vissant les lames, vous parvenez à former un nez de marche sur votre escalier.

Étape 4 : Les contremarches

Pour l’étape de l’installation des contremarches, il faut considérer l’épaisseur des lames qui doit être de 28 mm et pour une lame entière, l’épaisseur doit être de 14.5 cm pour couvrir une contremarche de 17.5 cm. Le fixage consiste à fixer les lames sur la largeur de l’escalier et de visser chaque lame pour que l’ensemble tienne en place. Pour cela, vous devez utiliser une visseuse et des vis surtout sur la partie verticale de la crémaillère. Pour trois crémaillères, il faut que chaque lame soit fixée par 3 x 2 vis.