Quel matériau privilégier pour sa porte d’entrée ?

Parmi différentes options, il n’est pas toujours évident de savoir pour quel matériau miser pour sa porte d’entrée. Dans ce billet, nous vous aidons à faire un choix éclairé.

Matériau pour la porte d’entrée : les options qui s’offrent à vous

Pour votre porte d’entrée, vous aurez le choix entre divers matériaux : bois, aluminium, PVC, acier, verre et composite. Il vous est possible même d’associer deux matériaux. Bien entendu, chacun de ces matériaux précités a ses spécificités, ses avantages et ses inconvénients. Pour faire le bon choix, il convient alors de tenir compte de ces éléments.

Votre budget influencera votre choix certes. Outre l’esthétique, la performance en termes de sécurité et d’isolation doit figurer parmi vos critères de sélection.

Pour quel matériau devez-vous opter alors ?

Vous pouvez opter pour le bois. Intemporel, le bois est un matériau aux nombreux atouts. Naturel, noble, chaleureux à la fois, il assure robustesse et résistance. En plus d’être très esthétique, le bois assure une excellente durée de vie. Et notez qu’il s’agit d’un excellent isolant (avec une porte d’entrée en bois, ayez la garantie d’une meilleure isolation thermique et acoustique). Comme le bois est un matériau très facile à travailler, il offre plusieurs possibilités côté style et personnalisation. Un vaste choix d’essences s’offre à vous ce qui vous ravira sans aucun doute. Bien évidemment, pour éviter toute mauvaise surprise, vous devez opter pour une essence robuste, stable et résistante. Et n’oubliez en aucun cas que le bois requiert plus d’entretien par rapport aux autres matériaux.

Mais rien ne vous empêche également de miser pour une porte d’entrée en alu. Pour apporter une touche design, donc un style résolument moderne et contemporain à son logis, l’aluminium reste une valeur sûre. Ce matériau conjugue résistance, durabilité et facilité d’entretien. Les fabricants offrent désormais des portes d’entrée en alu avec une excellente qualité isolantes. Si vous avez pensé que le confort thermique et acoustique ne sera pas au rendez-vous avec une porte d’entrée en aluminium, détrompez-vous immédiatement alors ! Puisque l’alu est un matériau flexible et modulable, il permet la création des portes stylées et personnalisables à souhait. Un vaste choix de couleur est disponible, ce qui vous permet d’harmoniser votre porte entrée avec l’ensemble de vos menuiseries.

Les portes d’entrée en PVC pour leur part se distinguent avant tout par un meilleur rapport qualité/prix. Le PVC figure parmi les matériaux les plus abordables du marché. Qui plus est, il allie résistance, design et facilité d’entretien. Sans omettre que le PVC possède d’excellentes propriétés isolantes.

Pour ce qui est la porte d’entrée en acier, celle-ci assure un niveau de sécurité élevé. L’acier n’est-il pas un matériau robuste ? Qui plus est, il est esthétique également. Néanmoins, côté isolation thermique, il n’est pas assez performant comparé aux autres matériaux. Et retenez qu’il n’est pas du tout recommandé de miser pour une porte d’entrée en acier lorsque l’habitation se trouve en bord de mer. En fin de compte, ce matériau craint la corrosion.

Et qu’en est-il de la porte en composite et en verre ? Le composite ne manque pas d’atouts non plus. En plus d’être performant côté protection et isolation thermique, il est très simple à entretenir également. Enfin, vous qui voulez miser pour une porte d’entrée élégante, sobre et qui favorise la luminosité, vous pouvez opter pour le verre. Là, pour éviter toute surprise désagréable (surtout en termes de protection et de sécurité), prêtez une attention toute particulière quant à la qualité du vitrage.

comment choisir un volet roulant ?

Le volet roulant est une solution révolutionnaire pour améliorer l’isolation de vos fenêtres et pour mieux les sécuriser. Il existe actuellement différents types de volets roulants : en alu ou en pvc, manuel ou motorisé, posé en tableau ou en applique, etc. Au vu de tous ces modèles, il n’est pas du tout facile de choisir. Pour vous guider, voici quelques conseils.

Quel matériau choisir pour son volet roulant ?

Le volet roulant se décline en plusieurs matériaux : en bois, pvc ou alu. Ils ont chacun leurs avantages et inconvénients, le choix dépendra de vos besoins et des critères que vous souhaitez privilégier. Si vous recherchez un volet capable d’isoler thermiquement et de manière efficace votre maison, optez pour le modèle en bois. En effet, le bois est un matériau noble et chaleureux. Il affiche une excellente performance d’isolation, et ce, peu importe le type d’essence choisi. Quant au volet en pvc, il constitue le modèle le moins cher du marché. Il est donc vivement recommandé si vous avez un petit budget. Mais encore et surtout, c’est un allié infaillible pour limiter les déperditions thermiques et les nuisances extérieures. Sans compter que la menuiserie en PVC n’a pas besoin de beaucoup d’entretien. Il suffit juste de passer une éponge humide et d’essuyer ensuite avec un chiffon sec. En ce qui concerne le volet en alu, il conjugue résistance, sécurité et longévité hors pair. Il peut parfaitement supporter les coups, mais surtout il ne craint pas les variations climatiques. Il s’adapte à tous les types d’ouvertures mêmes les plus importantes. Ce type de volet peut en outre se décliner en plusieurs coloris vous permettant ainsi de le personnaliser comme bon vous semblera.

Un volet roulant : manuel ou motorisé ?

Outre le choix des matériaux, le volet roulant peut être soit manuel soit motorisé. La version manuelle est généralement dotée d’une sangle ou d’une manivelle avec laquelle vous actionnerez la montée et la descente de vos stores. Quel que soit le modèle choisi, le volet manuel reste le plus abordable à l’achat. Pour ce qui est du volet motorisé, il est question d’insérer un moteur (filaire ou sans-fil) pour automatiser l’ouverture et la fermeture du rideau métallique. Si vous préférez le volet électrique filaire, il faut prévoir un branchement électrique, car le volet doit absolument être relié au réseau électrique de la maison pour fonctionner. Et pour commander son ouverture, vous pouvez appuyer sur l’interrupteur qui se trouve généralement à proximité du volet. Concernant le volet électrique télécommandé, il vous confère un grand confort d’usage. Pour la simple et bonne raison que son ouverture et sa fermeture sont pilotables à distance, au moyen d’une télécommande. Vous aurez juste à appuyer dessus pour actionner la montée du volet et bénéficier de la lumière du jour. Enfin, il y a le volet motorisé solaire qui, comme son nom l’indique, utilise l’énergie solaire pour motoriser le mécanisme d’ouverture du volet. C’est une solution particulièrement économique malgré son coût d’achat élevé.

comment fonctionne une télécommande de portail ?

Le pilotage à distance fait partie des attraits d’un automatisme de portail. Le fonctionnement d’une télécommande de portail est relativement simple.

Un automatisme de portail est un système de motorisation permettant d’automatiser la manœuvre d’ouverture et de fermeture du vantail. Son application comporte plusieurs avantages. Le dispositif facilite en effet le quotidien de ses utilisateurs. Vous n’avez plus à tracter ou pousser un lourd vantail pour dégager le passage. Une pression sur la télécommande de portail actionne le mécanisme d’ouverture du portail. Ce type de motorisation propose habituellement une fermeture automatique. Le pilotage à distance est intéressant en cas de mauvaises conditions météorologiques. Cela peut être frustrant de sortir de votre véhicule pour ouvrir manuellement le portail en cas de forte pluie. Avec un boîtier de commande à distance, vous continuez de profiter du confort de l’habitacle de votre voiture. Un système de motorisation permet aussi un gain de temps considérable. Les appareils les plus performants proposent un cycle d’ouverture ou de fermeture de quelques secondes seulement. Par ailleurs, un automatisme de portail apporte des garanties en matière de sécurité. Le moteur possède un mécanisme de blocage en position fermée. Le déverrouillage est seulement possible avec les télécommandes appareillées ou une clé de débrayage. Ce système réduit ainsi les risques d’effraction ou d’intrusion.

Fonctionnement d’une télécommande de portail

Une télécommande de portail se présente souvent sous la forme d’un boîtier compact pouvant tenir dans une poche de pantalon. L’accessoire peut comporter jusqu’à 4 boutons, dont chacun possède une fonction précise. Vous ne pouvez pas immédiatement utiliser une télécommande avec votre système de motorisation. Un appareillage est d’abord nécessaire. Associer une nouvelle télécommande à un automatisme de portail s’effectue au moyen d’une programmation, d’un auto-apprentissage ou d’une configuration de switches ou interrupteurs. Ces éléments font que la sélection d’une nouvelle télécommande de portail ne s’improvise pas. Vous devez choisir les boîtiers compatibles avec votre installation de motorisation. Par ailleurs, les télécommandes pour automatisme fonctionnent souvent avec des piles plates. L’autonomie de l’accessoire varie ainsi selon la capacité et la qualité de la pile utilisée.

Le pilotage à distance d’un automatisme de portail repose sur la radio fréquence. La télécommande de portail joue le rôle d’émetteur. Le boîtier transmet un signal codé que le système de motorisation capte ensuite. Pour précision, un automatisme pour portail comporte une armoire de commande et un bloc-moteur. Le coffret de commande embarque une carte électronique avec une logique de fonctionnement. À noter que le composant électronique intègre un récepteur radio pour capter le signal de la télécommande de portail. La logique de fonctionnement ou logique de commande se charge du traitement du signal capté. Ce traitement sert à identifier la requête voulue. Ce processus réalisé, la logique de commande donne des instructions au bloc-moteur. Pour précision, le bloc-moteur s’occupe des actions mécaniques du système de motorisation. Fixé en partie sur le vantail, le motoréducteur déplace le panneau pour les cycles d’ouverture et de fermeture.

Plusieurs télécommandes peuvent piloter un automatisme de portail. Par ailleurs, une télécommande pour portail est en mesure de commander deux systèmes de motorisation distincts.

baie vitrée ou porte-fenêtre ?

Il y a différents éléments de la maison pour lesquels il nous est essentiel de bien faire le choix qui s’impose. En outre, il y a des situations qui nécessitent qu’on fasse la mise en place d’une baie vitrée, tandis que d’autres requièrent qu’on se charge des travaux pour la pose d’une porte fenêtre.

Présentation de la baie vitrée

Celle-ci se présente sous la forme d’une large baie composée de vitrage, comme son nom l’entend, et peut faire office de fenêtre pour certains cas de figure. Le plus souvent, une baie vitrée ne sera pas ouverte, et sera donc une zone close qui ne permettra pas le passage de l’air. Si vous vous chargez de l’installation de la baie vitrée sous cette forme, il est nécessaire de prendre des mesures supplémentaires pour vous assurer une bonne aération de la pièce concernée.

Une baie vitrée peut aussi prendre les dimensions de toute une cloison, ce qui en fait une source notable de luminosité pour la pièce. Elle peut même prendre également d’autres formes, et s’apparenter à une serre dans certains cas de figure, par exemple, si on décide de l’installer sur une véranda. Ici, vous pouvez bénéficier d’une bonne protection contre la pluie et le vent sous la forme d’une baie coulissante aluminium, et c’est une des raisons qui font que cette alternative soit populaire.

Utiliser une porte fenêtre

Lorsqu’une maison possède un ou plusieurs étages, il peut être intéressant pour vous de procéder à la mise en place d’un balcon. Celui-ci vous permet de bénéficier d’une vue en hauteur, et également d’avoir un espace en plein air qui soit à une bonne distance de votre intérieur. Pour assurer un accès facile à votre balcon, la pratique courante est de faire un recours à une porte fenêtre. Celle-ci est un compromis entre la porte et la fenêtre, dans la mesure où il est possible de n’ouvrir que la partie haute.

On utilise le terme porte fenêtre dans la mesure où généralement, on se charge de faire une adaptation d’une fenêtre existante en porte, tout en lui permettant de conserver sa fonction de fenêtre. Vous pouvez vous charger de n’ouvrir que la partie fenêtre, et permettre à l’air ainsi qu’à la lumière du jour de circuler dans la pièce. Vous avez aussi le choix d’ouvrir la porte fenêtre afin de pouvoir vous-mêmes circuler librement sur votre balcon.

Bien réussir vos travaux de menuiserie

La pose d’une porte fenêtre comme celle d’une baie vitrée nécessite qu’on accorde un maximum d’attention aux différentes actions menées pour permettre de faire cela convenablement. En outre, si vous craignez ne pas avoir les compétences requises pour assurer une bonne pose de votre élément de menuiserie, vous avez la possibilité de vous faire assister par un professionnel. Le tout est de bien faire vos recherches qui permettront de dénicher aisément une personne assez fiable et compétente pour mener le travail à bien. Aussi, il faut bien faire en sorte de procéder à des recherches approfondies afin de réunir les offres les plus attrayantes.

pourquoi installer un garde-corps ?

Vous disposez d’un escalier ou d’un balcon ? Un élément sécuritaire reste indispensable pour éviter d’éventuels incidents. D’où réside tout l’intérêt d’un garde-corps. Installée aussi bien à l’intérieur comme à l’extérieur, la mise en place de cet équipement est bien plus qu’un luxe. En plus d’être un élément sécuritaire, il peut être constitué un accessoire de sécurité de votre maison. Pourquoi un garde-corps intéresse bon nombre de foyers ? Quels sont les avantages de cette installation ? Dans cet article, tour d’horizon concernant le garde-corps.

Garde-corps, les caractéristiques

Comme son nom le laisse clairement entendre, un garde corps s’agit d’une barrière qui sert particulièrement à protéger espace ouvert sur le vide afin d’éviter toute chute. Il est assez résistant pour retenir un corps humain. On le rencontre autour d’une piscine, sur les escaliers ou sur les balcons. Cet équipement peut être construit avec de nombreux matériaux comme le bois, l’aluminium, le PVC, la résine acrylique, le verre feuilleté, etc. Il est également disponible en de nombreuses formes. A barreaudage avec des barreaux verticaux, à lisse avec des barreaux horizontaux ou encore à remplissage, en panneaux ou à volutes, cet équipement existe en de nombreux modèles.

Mettre en place un garde-corps, est-ce une obligation ?

Est-il obligatoire de mettre en place un garde-corps ? C’est la question que la plupart d’entre vous peuvent poser. Pour cet équipement, des normes sont en places. Par exemple, la loi oblige qu’une piscine doive équiper d’un garde-corps. Celui-ci doit au minimum avoir une hauteur d’au moins 1, 10 m pour qu’un enfant de bas âge ne puisse y traverser. Aussi, pour tous balcons et certains cas de fenêtres, la mise en place d’un garde-corps est une obligation. Pour les espaces ouverts sur le vide en hauteur, sachez que cette barrière doit avoir une hauteur d’au moins 1 mètre. Aussi, la présence d’un garde-corps dans les escaliers est aussi obligatoire afin d’assurer une bonne sécurité.

Installer un garde-corps, les avantages

Ce n’est pas que la mise en place d’un garde-corps est obligatoire que cet équipement est très prisé. En effet, il bénéficie de nombreux avantages. En premier lieu, il assure une bonne protection aux utilisateurs. Comme les accidents ne préviennent pas, mieux vaut rester vigilant. La mise en place d’un garde-corps vous offre une grande sérénité, surtout lorsque vous disposez d’enfants ou d’animaux domestiques.

Outre son rôle sécuritaire, un garde-corps a été créé pour être esthétique. Il peut en effet être un élément décoratif. En délimitant un terrain, celui-ci peut parfaitement lui donner un style. Disponibles en de nombreux designs et coloris, vous n’avez qu’à choisir le modèle qui s’accorde avec votre attente. Bien évidemment, il vous possible de mettre une touche personnalisée sur vitre garde-corps.

quel matériau choisir pour ses fenêtres ?

La fenêtre est plus qu’une simple ouverture, elle permet non seulement de laisser la lumière nature se faufiler dans les pièces de vie, mais elle permet aussi d’embellir l’habitat. Tout comme le portail et la porte d’entrée, la fenêtre offre la première impression à votre maison. Ainsi, il est important de bien choisir le matériau de cette menuiserie, car sa robustesse et son design en dépendent. Vous vous demandez quel matériau choisir pour ses fenêtres. La réponse dans cet article.

Pourquoi choisir une fenêtre en bois ?

La menuiserie en bois, il existe depuis belle lurette. Nos aïeux d’autrefois ont déjà utilisé le bois pour construire des fenêtres. Alors, quel est le secret de matériau pour qu’il continue de séduire nombre de personnes ? Tous ceux qui ont déjà investi dans une fenêtre en bois ont affirmé que le produit fait à partir du bois est particulièrement résistant. Robuste par sa nature, le bois est tenace aux chocs violents et à l’acte de vandalisme. Ainsi, si vous souhaitez améliorer la sécurité de votre maison, pensez aux fenêtres en bois.

Ensuite, la menuiserie en bois se montre esthétique. Adaptée à l’environnement extérieur et à tous les styles déco, votre fenêtre en bois ne passera pas inaperçue. Elle est très prisée pour sa capacité à apporter un design authentique à l’habitat. Seulement, le bois ne résiste pas aux conditions climatiques surtout à la pluie. Ainsi, si vous habitez dans une région pluvieuse, ne pensez pas aux fenêtres en bois.

Avantages d’opter pour les fenêtres en aluminium

Actuellement, de plus en plus de ménages optent pour les fenêtres en aluminium. Considéré comme matériau roi de la menuiserie, l’aluminium répond aux exigences des adeptes de la modernité. La fenêtre faite à partir du matériau apporte ainsi design contemporain à la maison. Qui plus est, l’aluminium peut prendre des dizaines de couleurs, contrairement à son pair PVC. Vous êtes libre d’assortir votre fenêtre alu avec votre portail ou votre porte principale, car vous trouverez toujours la couleur qui répond à vos besoins. Mais avant de choisir la couleur de votre menuiserie, il est seulement nécessaire de vous renseigner auprès de votre mairie pour connaître le plan local d’urbanisme en vigueur dans la municipalité du lieu de situation de votre maison.

Ensuite, la fenêtre en aluminium est également résistante. Pour cause, son matériau est très tenace aux agressions climatiques comme le gel, la pluie et le vent violent. Ce n’est pas tout, la menuiserie ne nécessite quasiment rien d’entretien. Pour le nettoyer, vous n’avez pas besoins d’autres produits, mais seulement un chiffon et de l’eau propre.

comment construire une palissade

S’intégrant harmonieusement dans l’environnement du jardin, une palissade est une solution parfaite pour délimiter votre terrain. Les palissades vous permettent de choisir une clôture occultant tout en évitant les regards indiscrets et du vent. Aussi, les palissades se présentent comme les plus esthétiques. Vous vous demandez comment construire ce type de barrière. Alors, vous êtes au bon endroit, nous répondons à cette question !

Zoom sur les palissades

Le fait de clôturer et de délimiter son habitation permet de la rendre moins accessible aux yeux des cambrioleurs en repérage, mais également, elle augmente sa valeur mobilière. Et une palissade reste sans doute la meilleure solution. Notamment à cause de son design et sa robustesse, de nombreux propriétaires choisissent ce type de clôture. En effet, c’est loin d’être un investissement inutile. Elle habille les extérieurs tout en offrant du cachet à votre maison outre sa première destination : entourer et délimiter. Aussi, si vous possédez des animaux de compagnie que vous souhaitez protéger de la route, seule une palissade en bois possède des écartements assez larges pour laisser passer votre animal. Et enfin, c’est un support idéal pour les plantes grimpantes.

Qu’en est-il de sa construction ?

Construire une palissade en bois réclame l’utilisation des vis à bois, des clous, d’une perceuse visseuse, d’un mètre, d’un niveau à bulle, d’un crayon à papier, de longues traverses horizontalement en bois, des lattes de bois verticales avec une longueur assez inférieure à celle des piquets et des poteaux de clôture traités.

S’agissant de sa construction, tout d’abord, vous devez mettre les poteaux dans le sol avec un espace de 2,50 mètres. Fixez ensuite à l’aide d’une vis les barres horizontales perpendiculaires aux poteaux en les espaçant de 50 cm entre chaque barre. Puis, prenez un mètre et un crayon à papier pour définir l’emplacement des lattes verticales. Pour ce faire, prévoyez 7 ou 8 cm d’écart entre chaque montant. S’il s’agit d’une palissade régulière, il faut exactement prévoir la même distance entre toutes les lattes. Terminez le travail en vissant les lattes sur chaque traverse. Vous voyez, ce n’est certainement pas difficile. Vous n’avez simplement qu’à suivre sans faute les différentes étapes et voilà. Dans le cas où vous voulez garantir la bonne fixation de votre palissade en bois, rien ne vous empêche d’avoir recours à un artisan expérimenté. Et sachez également que vous aurez tout à fait la possibilité d’opter pour une palissade en aluminium ou en PVC selon vos goûts et vos attentes.

comment faire une cloture pas chere

Il y a différents avantages dont on peut tirer de la mise en place d’une clôture autour de notre maison, mais beaucoup de personnes rechignent à faire cela en raison de contraintes comme les couts d’une telle opération, pourtant ce n’est pas toujours aussi cher que ce qu’on pourrait penser.

Pourquoi installer une clôture ?

Parmi les choses qui pourraient rendre une maison moins plaisante, il y a le fait de bénéficier d’une quantité bien moins importante d’intimité au sein de celle-ci. Parmi ce qui vient contribuer à une amélioration de l’intimité au sein d’une maison, il y a la mise en place d’une clôture qui protège le contenu de celle-ci contre la vue de tout le monde qui passe devant chez vous. Avec une clôture, vous pourrez donc vous offrir le luxe de passer de beaux après-midis dans votre jardin sans que ce ne soit les affaires de personne d’autre.

La croyance est que la mise en place d’une clôture doit nécessairement se faire à un cout important, pourtant ce n’est pas toujours le cas. Il existe différentes solutions qu’il vous est possible d’adopter afin de mettre en place votre clôture sans que ce ne soit excessivement onéreux. L’une des manières dont il vous est possible de vous rattraper sur le plan du cout est celui des matériaux utilisés pour la construction de votre clôture.

L’intérêt d’une clôture en bois

L’attention des particuliers est actuellement concentrée autour de la clôture qui est fabriquée en bois, car celle-ci propose le meilleur compromis en ce qui concerne une excellente qualité de la mise en place sans qu’on n’ait à se plaindre d’une mauvaise qualité des matériaux. Le bois est d’ailleurs largement utilisé dans le monde de la construction en raison des différents avantages qui l’accompagnent, et pas uniquement son cout hautement attractif.

Ce matériau peut être acquis pour un prix très raisonnable car il est facile à produire et à traiter pour les constructions domestiques. Il est aussi une excellente combinaison entre un matériau résistant, durable et hautement léger, ce qui fait qu’il convient pour la mise en place d’une clôture que vous souhaitez voir debout pendant aussi longtemps que possible. En outre, il est populaire pour les particuliers d’utiliser le bois pour construire des lames de clôtures qui seront par la suite aérées, ce qui permet de limiter l’utilisation du bois, mais aussi l’efficacité de l’ensemble.

Acheter une clôture en kit

Il vous est possible de trouver un kit de clôture qui se met en place facilement chez vous, il vous suffit juste de bien faire attention quant à l’évaluation de l’offre qui vous est proposée. En outre, il vous est nécessaire de vous tourner vers les différents critères d’une clôture en kit avant de vous décider pour celle-ci.

Cependant, cette solution est hautement populaire, car elle est l’une des plus économiques, mais aussi des plus simples. Une fois que vous êtes livrés de votre clôture en kit, il vous est possible de vous charger vous-mêmes de sa mise en place, sans qu’il n’y ait besoin d’assistance externe.

comment calculer un escalier droit

Si vous pensez que fabriquer un escalier droit est une chose facile. Sachez désormais que cela nécessite un important niveau de précision. C’est d’ailleurs pour cela que vous devriez réaliser des calculs même pour un modèle droit. C’est de cela que nous allons parler dans l’article que nous avons ici.

La prise des mesures du bâti

Cette première étape consiste à déterminer la hauteur de l’escalier en prenant la distance qui sépare le sol du plancher. Pensez aussi à prendre la longueur et la largeur de la trémie. Notez bien que la longueur de celle-ci doit garantir l’échappée de l’escalier qui devrait être de 2 mètres au minimum. Sachez aussi que la largeur même de l’escalier dépendra de celle de la trémie. N’oubliez pas l’espace disponible au sol qui vous permettra de déterminer le reculement de votre future construction.

Sécurité et confort sont les bases d’un escalier droit

Si vous voulez avoir un escalier qui vous garantira confort et sécurité. Il vous est conseillé de vous référer à la formule de Blondel pour prendre les fourchettes de dimensions de votre future construction. Sachez alors que l’escalier doit avoir un angle compris entre 25 et 42 ° qui sera combiné à une largeur de 90 cm au minimum. La hauteur de la marche doit être comprise entre 12 et 20 cm tandis que celle du giron peut aller de 24 à 35 cm. Assurez-vous aussi d’appliquer la formule suivante pour connaitre, la mesure des pas de votre escalier : 2 x hauteur de marche + 1 giron. Normalement, vous aurez une valeur comprise entre 60 et 64 cm.

Dimensionnement de l’escalier

Il est important de déterminer le nombre et la hauteur des marches de l’escalier que vous voulez construire afin de ne pas vous tromper durant sa construction. Cela vaut aussi pour les contremarches et le giron de la construction. Pour le reculement, vous n’aurez qu’à utiliser la formule : R = nombre de marches x giron.

Dessin de l’escalier

Une fois que vous avez pris toutes les mesures, vous pourriez faire le dessin de l’escalier. Pour cela, vous devriez représenter la vue de dessus et la vue de profils de votre construction. À souligner que cela vous permettra de vérifier certains aspects inattendus de votre escalier.

Pour conclure, n’oubliez pas qu’un escalier mal dimensionné ne vous servira pas à grand-chose. C’est sûr que cela ne vous donnera pas le confort dont vous aurez besoin durant les va-et-vient que vous fassiez. Vous savez parfaitement que les montées et les descentes sur un escalier ne doivent pas être fatigantes. C’est pour cela que vous devriez prendre les bonnes mesures. Cela vous permettra en même temps de préparer le budget dont vous aurez besoin pour construire l’escalier.

télécommande de portail DHUMLER qui ne fonctionne plus

La télécommande de portail est la solution la plus adaptée pour gérer un automatisme d’ouverture. Elle vous permet d’ouvrir et de fermer votre portail à distance. Mais rien de plus désagréable que d’être bloqué derrière son portail lorsque la télécommande tombe en panne. Eh oui, comme tout autre appareil, cet accessoire peut être défectueux même s’il est de marque originale. C’est le cas de la télécommande de portail DHUMLER qui ne fonctionne plus. Dans cette optique, que faire ?

Télécommande de portail : que des avantages !

Lorsqu’une télécommande est en bon état, celle-ci vous offre d’innombrables avantages. D’abord, elle améliore votre quotidien. Elle est la seule à pouvoir ouvrir et fermer les portails électriques à distance. Les autres systèmes de contrôle d’accès comme le digicode et le bouton poussoir ne peuvent pas piloter un automatisme de loin. Compte tenu de son mode de fonctionnement, cet outil vous assure un gain de temps. Vous n’avez plus besoin de garer votre voiture devant votre portail avant de l’ouvrir.

Grâce à ce petit gadget, l’ouverture et la fermeture de votre dispositif d’entrée peuvent se faire depuis votre véhicule. En optant pour un modèle signé par une enseigne spécialisée dans la domotique comme DHUMLER, vous pouvez même gérer votre automatisme depuis votre chambre.

Télécommande de portail qui ne fonctionne plus : que faire ?

Il se peut que votre télécommande de portail perde sa raison d’être c’est-à-dire qu’elle ne parvient plus à piloter votre dispositif d’entrée à distance. Alors, que faire en cas de télécommande de portail qui ne fonctionne plus ? Ne jetez pas tout de suite votre outil à la poubelle. Vérifiez si la panne n’est pas tellement sérieuse. Il se peut en effet que votre télécommande de portail ne fonctionne plus parce qu’elle a un problème d’alimentation. Dans ce cas, vous devez changer sa pile puis frottez les coches de sa porte-pile pour faire passer le courant. Si votre télécommande de portail DHUMLER ne fonctionne plus, vérifiez également si elle a un problème de portée.

Mais il se peut que les causes de panne vous échappent complètement. Dans ce cas, vous devez la faire réparer par un réparateur qualifié. Mais si vous estimez que le frais de réparation s’avère beaucoup plus onéreux que faire un achat, pensez à acheter une nouvelle télécommande de portail. Pour cela, choisissiez un accessoire identique à votre ancien bip de portail. Sinon, elle n’arrive pas à se communiquer à distance avec le récepteur de votre motorisation d’accès.